Saint Lambert

Résultats de l'enquête sociale : des premières réponses apportées aux questions



Deux types d’entretiens ont été menés entre novembre 2015 et janvier 2016 par les enquêteurs de SOLIHA :
- pour les locataires des logements dits « à réhabiliter »,
- pour les chambres isolées qui doivent être supprimées.

Dans le premier cas, l’objectif est d'informer sur un programme de travaux à chacun des locataires ; de recenser les dysfonctionnements dans les logements afin de permettre à Élogie de finaliser son programme de travaux ; de recenser les inquiétudes et les remarques concernant le projet.

La seconde enquête concernait les locataires des chambres isolées. Élogie propose aux locataires un relogement définitif au sein de son parc social sur le territoire parisien.

Plus de détails sur le déroulement des enquêtes


Les points sujets à inquiètudes : des réponses apportées au fur et à mesure de l'avancée du diagnostic et de la réflexion sur le programme des travaux

L’inquiétude des locataires enquêtés porte essentiellement sur l'organisation du déménagement temporaire dans les logements de courtoisie et la phase des travaux : Élogie tient compte de ces remarques et a mis en place une Foire aux Questions dans laquelle les locataires pourront trouver les réponses aux questions les plus fréquemment posées lors des entretiens (et de la première réunion publique).

Consultez la FAQ "logement de courtoisie"

Quelques chiffres du rapport de l'enquête


Les rendez-vous

209 logements (y compris chambres isolées) ont pu être visités soit 85 % des logements de la résidence.
7% de locataires n’ont pas pu être contactés (absents pendant la phase d’enquêtes, n’ont pas pris contact avec SOLIHA)
Résultats de l'enquête sociale : des premières réponses apportées aux questions

Typologie de l'ensemble des logements de la résidence

Résultats de l'enquête sociale : des premières réponses apportées aux questions

Typologie des ménages enquêtés

Résultats de l'enquête sociale : des premières réponses apportées aux questions

Répartition des résidents par catégorie d'âge

L’âge moyen de la résidence est de 46 ans. 55 % des résidents ont entre 40 et 74 ans. C’est une population active, 46% des résidents tous âges confondus ont un emploi, 28 % sont à la retraite.
Résultats de l'enquête sociale : des premières réponses apportées aux questions

82% des locataires souhaitent rester dans la résidence Saint-Lambert.

Les locataires se sentent bien dans leur logement, 68 % ont donné une note « bien-être » entre 7 et 10 sur 10.
82% des locataires souhaitent rester dans la résidence Saint-Lambert.

Relevés par les locataires :

> le manque de prises électriques, essentiellement dans la salle de bain
> le manque d’isolation thermique et d’étanchéité (lié à la sensation de froid que peuvent ressentir les locataires dans leur logement)
> l’isolation acoustique du bâtiment
> les porte palières jugées "trop fragiles"
> le nombre insuffisant de conteneurs de tri

Des locataires ont réalisé des investissements importants dans la cuisine. D’où l’inquiétude de certains concernant les travaux dans cette pièce.
Consultez la FAQ à ce sujet

La cour intérieure et la privatisation des coursives (escalier de service)

L’enquête sociale comportait également deux questions sur l’aménagement des espaces communs, l’une sur le devenir de la cour intérieure et l’autre sur la privatisation des coursives. Ces deux questions ont pour objectif d’entamer une première réflexion sur la prochaine concertation des espaces communs auprès des locataires.

L’aménagement de la cour intérieure
Certains sont pour l’ouverture de la cour aux résidents sous certaines conditions : avec un règlement intérieur, un usage limité à l’installation de bancs, des heures d’ouverture et de fermeture. D’autres aimeraient l’installation d’une aire de jeux pour les enfants, jardins partagés. Certains locataires souhaitent faire de cet espace un lieu de rencontre entre les voisins, un lieu de vie.
D’autres locataires ont exprimé un refus catégorique à l’ouverture de la cour soulevant le problème du bruit. Ils souhaitent garder un espace calme.

La privatisation des coursives
65 locataires interrogés sont concernés par la question de la privatisation des coursives. Parmi eux, des locataires se déclarent favorables à la privatisation des coursives devant la possibilité d’avoir un balcon privé et d’améliorer la sécurité en condamnant l’accès des escaliers de service. D'autres locataires concernés se déclarent défavorables, en mettant en avant que ces escaliers de service constituent une issue de secours supplémentaire en cas d’incendie. Enfin, parmi les locataires concernés, des personnes interrogées n’ont pas émis d’avis.